- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

‘HAYE SARAH 5771

« Efrone répondit à Avraham … : un morceau de terrain de 400 sicles d’argent, entre toi et moi, qu’est-ce ? … Avraham pesa pour Efrone l’argent … »
Berechit 23,14-16

Le début de la paracha ‘Haye Sarah est consacré à l’achat du terrain de Ma’hpela par Avraham (il veut enterrer Sarah). Ce lieu, est celui où Adam et ‘Hava sont enterrés, et c’est aussi celui où reposent : Avraham et Sarah, Yts’haq et Rivka, Yaaqov et Léa.
Puis la paracha présente le passage où Avraham charge son serviteur, Eliezer, d’aller chercher une épouse pour son fils Yts’haq.

Dans ces 2 événements, on remarque un certain rapport à l’argent.

Efrone, parle au début de donner le terrain à Avraham pour enterrer Sarah… mais au bout du compte l’affaire est conclue avec argent sonnant et trébuchant.

Pour le mariage de Ytsh’aq, Eliezer doit aller négocier chez la famille de la mariée : Betouel, et son fils Lavan. Là encore le rôle de l’argent est primordial…
Eliezer sait que de simples arguments ne suffiraient pas pour convaincre la famille du bien fondé du mariage de Ytsh’aq et Rivqa … il faut plus … des cadeaux, beaucoup de cadeaux…
C’est ainsi, que la famille acceptera le mariage, de celle qui va devenir une matriache.

Efrone d’une part, et Lavane d’autre part aiment l’argent.

Le Fils du Rambam, Rabbi Avraham, dans son livre « Hamaspiq leOvdé Hachem » traite de la « Prichout »… En français, on pourrait dire de la façon dont il faut savoir se détacher du monde matériel.

En effet, le monde matériel est une barrière entre le Créateur et l’homme, entre le Maître [D.] et Ses serviteurs [nous].

D. est immatériel. On dit bien « Il n’a pas de corps » (parmi les principes de foi du Rambam, repris dans Ygdal du vendredi soir).

L’homme est fait de matière, et il doit tout faire pour se rapprocher de D.. L’homme a donc un problème existentiel : comment ne pas se faire pièger par la matière ?

Rabbi Avraham dans son livre « Hamaspiq leOvdé Hachem », nous explique que celui qui court après l’argent, après les biens, après les honneurs, après les plaisirs corporels, perd sa vie, perd son temps.
Dans Kohelet on lit : « Celui qui aime l’argent, n’est jamais rassasié » (Kohelet 5,9)…

Celui qui est « accroc » à la matière au sens où nous l’avons définie, passera donc une vie à la poursuivre, et arrivera à la mort désemparé… après la mort, la matière disparaît. Que reste-t-il de l’argent, des plaisirs, des honneurs ? Après 120 ans il ne reste en nous que ce qui est éternel, intemporel, il faut donc s’en préoccuper dans ce monde ci.

Pour savoir se détacher de ce monde, Rabbi Avraham, explique que nous devons dresser notre coeur, pour être convaincu que le monde matériel n’est pas une fin en soi … et juste un moyen.

Puissions nous le comprendre … bien avant 120 ans.

Chabbat Chalom
Stéphane Haim COHEN, www.limud.net
D’après « Hamaspiq leOvdé Hachem »

[Merci d'envoyer vos éventuelles mises à jour pour Refoua Chelema]

Pour terminer, n'oubliez pas de continuer à prier pour :

BATYA BAT ARIELA ‘HANA
‘HAYA BAT SIM’HA
LEA BAT RAHMOUNA
CHOCHANA BAT SARA
MAZAL BAT SARAH
GUILA BAT GOLDA LEBEITH HOURI
TEHILA BAT GUEOULA MATSLIAH,
SIMHA BAT MESSODA
HANNA BAT MYRYAM
LÉA BAT NEJMA
AICHA BAR YOSSEF MARCIANO
RUTH BATH ROUHAMA
Guila bat Déborah
YAKOUTA BAT OURIDA
MAZAL BAT MERYAM TAIEB
SARA LIEBE HAÏ BAT LILIANE
MESSAOUDA BAT GOUMARA
HANAH BATH ESTER
Margot BatCheva Bat Muriel Tsipora

Yossi bat julie yael
YEHIA BEN MOCHE
ISRAEL TSVI BEN MALKA,
SHAI YONA BEN RAHEL HADDAD
REOUVEN BEN YEHOUDIT ASSOULY
CHLOMO MARCIANO
CHMOUEL FREUND
HAIM YEOUDA BEN SIMHA
HAIM BOUGANIM
SHIMON HAZIZA
YOSSEF BEN MESSAOUDA
BORIS ENKAOUA
SERGE SIMON ISRAEL BEN MARCELLE MIRIAME
HAÏM TIBI
AMRAM BEN LEA
Reuven Eyal Yaakov bar Tania
CHLOMO OUAKNINE

Et

MOTI HAMIGUIRI

qu'ils soient guéris complètement et très rapidement ainsi que tous les malades du Am Israel.

Que D. protège aussi tout son peuple.

Le ILOUY NICHMAT Marie bat Fortunée

Amen.

Retrouvez ce commentaire et encore plus de torah sur www.limud.net.

Je vous rappelle que vous pouvez participer à ce mail.

Prenez de bons livres (en français ou en v.o.), et faites-nous en profiter, en spécifiant de façon précise vos sources.