- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

TOLEDOT 5771

« Les enfants grandirent et Esaw devint un homme qui sait chasser, un homme du champ ; et Yaaqov [était] un homme intègre qui habite les tentes »
Berechit (25,27)

La paracha Toledot nous raconte une partie de la vie de Isaac et de sa femme Rivka. Au début de la paracha, Rivka met au monde des jumeaux : Esaw et Yaaqov. Ces derniers sont complètement différents : Esaw est un chasseur, un guerrier ; Yaaqov est un homme de Torah.
Dans cette paracha, Yaaqov achète le droit d’aînesse qu’Esaw dédaigne et méprise. A la fin de Toledot, grâce à la clairvoyance de Rivka, Yaaqov obtient toutes les bénédictions de son père Yts’haq, la bénédiction sur l’aspect matériel, puis celle du spirituel.

Le verset en entête nous présente un tableau bien tranché des traits de caractères des frères jumeaux.

En résumé Esaw est un homme d’action, attaché à la matérialité, Yaaqov est un homme d’intérieur, et un homme de réflexion, un homme qui étudie et qui réfléchit. Yaaqov saura aussi allier la réflexion à l’action, puisqu’il est le fondateur du Peuple d’Israel. Il saura se mettre au niveau de Lavan, son beau-père, pour le battre sur son propre terrain.

Avec Yaaqov et Esaw, nous avons donc là 2 visions du monde : le monde uniquement matérialiste et le monde de la réflexion … tout en gardant les pieds sur terre.

Compte tenu de notre environnement, le risque est grand de se tromper de route. C’est pourquoi afin de ne pas devenir un petit Esaw, attaché à la matière, et passer à côté de la vraie vie, voici quelques extraits du premier chapitre du Messilate Yecharim, Le sentier des justes, du Rav Mohé ‘Hayim Lutsato.
[ce n’est pas une traduction mot à mot, ce sont des idées telles que je les ai comprises]

L’homme n’a été créé que pour profiter de la présence Divine. C’est cela le vrai bonheur… bien supérieur à tous les plaisirs de ce monde ci.
Mais, l’endroit où l’on profite vraiment de la présence Divine, c’est le monde futur… pour cela il faut se préparer dans ce monde ci.

LE problème, c’est que nous avons été mis dans ce monde matériel, et que c’est un couteau à double tranchant.

Ce monde est empli de plaisirs matériels, et si l’on décide de courir après ses envies… cette course mène à nulle part, si ce n’est l’impasse : au bout du compte, quand il ne reste plus le matériel (après 120 ans) il n’y a plus rien.

En revanche, si on sait utiliser le monde matériel, à notre disposition, à bon escient… alors on peut réussir sa vie. Si on utilise le monde matériel pour se rapprocher du Créateur, alors c’est gagné !

Si l’on sait utiliser ce monde ci, pour se transformer, pour appliquer les commandements divins, alors on change de dimension, et on acquiert son monde futur.

Ce monde ci n’est qu’un moyen et certainement pas une fin.

Chabbat Chalom
Stéphane Haim COHEN, www.limud.net
D’après Messilate Yecharim - Chap 1.