- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

EQEV 5771

"… Ce n’est pas seulement avec le pain que l’homme vit, mais c’est avec tout ce qui sort de la bouche de D. que l’homme vit."
(DEVARIM 8,3)
Cette semaine, nous lisons la Paracha Eqev, comme dans la plupart des parachyot du dernier livre de la Torah, Moshé donne ses recommandations aux Bné Israel.

Le 9 Av est passé, beaucoup d’entre nous sont en vacances… mais le verset en entête nous rappelle que l’on ne doit pas oublier notre créateur !
Comme nous le dit le verset en entête, nous devons chasser le matérialisme.

Nous sommes en vacances, sans contraintes, mais nous ne devons pas oublier de nous comporter en adulte.
De même dans le livre de Devarim, Moshé veut faire comprendre aux Bné Israel, qu’ils sont devenus adultes.
Fini le temps des miracles, fini le logé, nourri, blanchi… il faut maintenant retrouver les lois de la nature et l’installation en Israel.

Les Bné Israel étaient auparavant des enfants qui servaient D. et qui en retour étaient payés de miracles.
Désormais, il faudra servir D. sans espoir de contrepartie. Il faudra agir selon les lois de la nature.

Pour nous aussi, en vacances, ou toute l’année, nous devons nous comporter en adulte. Nous ne sommes plus des enfants, qui accomplissons les commandements divins pour être récompensés. Nous devons comprendre, qu’il faut servir le Créateur uniquement parce que c’est bien.

Même si le monde (même religieux) qui nous entoure veut souvent nous faire croire le contraire, nous ne devons pas retomber en enfance. Que penser des discours qui disent, qu’il faut prier un saint un certain jour, à une certaine heure pour être exaucé ? Que penser de formules magiques à réciter pour être sauvé ?
Pouvons-nous tricher, ou tenter de rouler le Créateur ?

Non ! Bien évidemment ! Nous devons bannir ce comportement enfantin, il faut servir le Roi sans attendre de contrepartie !

Chabbat Chalom
Stéphane Haim COHEN, www.limud.net