- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

Ree 5768

« Après votre D. vous irez, et c’est Lui que vous craindrez...»
(Devarim 13,5)

Cette semaine, nous lisons la Paracha Réé, comme dans la plupart des parachyot du dernier livre de la Torah, Moshé donne ses recommandations aux Bné Israel, avant que le peuple entre en Israel.

Nous allons entrer dans le mois de Eloul la semaine prochaine, c’est le mois du retour aux sources. Nous devons revenir aux valeurs de nos pères.
Et, pour cela la paracha nous indique le chemin à suivre.

Il faut aller « après D. »

La guemara Sota 14a, nous explique ce verset.

Commet est-il possible d’aller après D. ? N’est-il pas écrit que « L’eternel ton D. est un feu dévorant » (Devarim 4,24) ?

La guemara répond, que c’est les attributs de D. qu’il faut imiter.

D. habille ceux qui n’ont pas d’habits, alors à nous de donner des habits à ceux qui n’en ont pas. Ainsi D. a habillé Adam et ‘Hava, en leur faisant une tunique de peau.
Et ce n’est pas simplement de la charité, que l’on doit faire là. En effet, Adam et ‘Hava étaient seuls au monde, ils possédaient donc tout ce qui existe. Et pourtant, D. vient et les habille. A l’homme donc d’imiter D.
Imaginons, un homme très riche, mais qui se trouve dans un endroit désertique, nous devrions donc aussi lui fournir des vêtements, s’il en a besoin.

D. visite les malades, à nous donc de visiter les malades. En effet, D. a visité Avraham, lorsqu’il souffrait, après la brit mila.

D. console les endeuillés, à nous donc de consoler aussi les endeuillés. C’est ce qu’a fait D. avec Yts’haq, après la mort d’ Avraham.

D. enterre les morts, comme Il l’a fait (pour Moshé), à nous donc de s’occuper aussi d’enterrer les morts.

De cette guemara, on apprend ainsi comment aller après D…. Concrètement, il faut réaliser des actes de bontés avec son prochain.
Ainsi, on réalise plusieurs mitswot simultanément.

On accomplit, un des 613 commandements, compté par le Rambam d’aller après D.

On fait du bien à son prochain, ce qui est inclus, selon le Rambam dans la mitswa de « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Enfin, le Maharal nous précise que la mitswa « d’aller après D. » ne concerne que les actes de bonté/charité.
En effet, tenter de faire la justice, parce que D. fait la justice, ce n’est pas « aller après D. ». La guemara Sota a été très claire, c’est uniquement des actes de bonté qui sont cités.

Chabbat Chalom

Stéphane Haim COHEN

D'après Guemara SOTA 14a
Edition Sotenschtein

[Merci d'envoyer vos éventuelles mises à jour pour Refoua Chelema]

Pour terminer, n'oubliez pas de continuer à prier pour :

Le Rav Morde’hai Tsemah’ ben Mazal
le RAV YOSSEF HAIM BEN SIMHA SITRUK, le grand rabbin de France,
CHLOMO OUAKNINE
CHALOM BEN TOYBE RIKEL
Ainsi que,

‘HAYA BAT SIM’HA
LEA BAT RAHMOUNA
CHOCHANA BAT SARA
MAZAL BAT SARAH
FORTUNEE BERREBI
GUILA BAT GOLDA LEBEITH HOURI
TEHILA BAT GUEOULA MATSLIAH,
SIMHA BAT MESSODA
HANNA BAT MYRYAM
LÉA BAT NEJMA
AICHA BAR YOSSEF MARCIANO
RUTH BATH ROUHAMA
Elisheva Tamar Bat Rivka
Guila bat Gisèle
YAKOUTA BAT OURIDA
MAZAL BAT MERYAM TAIEB
SARA LIEBE HAÏ BAT LILIANE
MESSAOUDA BAT GOUMARA.

YEHIA BEN MOCHE
ISRAEL TSVI BEN MALKA,
SHAI YONA BEN RAHEL HADDAD
REOUVEN BEN YEHOUDIT ASSOULY
CHLOMO MARCIANO
CHMOUEL FREUND
HAIM YEOUDA BEN SIMHA
HAIM BOUGANIM
SHIMON HAZIZA
YOSSEF BEN MESSAOUDA
BORIS ENKAOUA
SERGE SIMON ISRAEL BEN MARCELLE MIRIAME
HAÏM TIBI
AMRAM BEN LEA
MEIR BEN SAOUDA

Et

MOTI HAMIGUIRI

qu'ils soient guéris complètement et très rapidement ainsi que tous les malades du Am Israel.

Que D. protège aussi tout son peuple.

Amen.