- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

NITSAVIM 5768 et ROCH HACHANA 5769

« Vous vous tenez debout, vous tous, aujourd'hui devant l'Eternel … »
(DEVARIM 29,9)

Cette semaine, nous lisons la paracha Nitsavim. Traditionnellement, Nitsavim est toujours lue le chabbat qui précède Roch Hachana.

… Cela tombe bien parce que la paracha commence par les mots "vous vous tenez debout"… comme pour un jugement. En effet, Roch Hachana est le début de l'année, mais ce n'est pas un simple anniversaire, c'est le moment où D. juge toute l'humanité.

Qui ne craint pas le redoutable jour du jugement ?

Le leqa’h Tov sur les Yamim Noraim, cite le 4è volume du Mi’htav MeEliaou :

1. Celui qui doit parler au Roi tremble de peur
2. A plus forte raison celui qui doit formuler une demande au Roi
3. A plus forte raison si le sujet qui se présente devant le Roi a commis une (ou plusieurs) fautes envers lui
4. A plus forte raison, si le sujet a volé dans le Trésor du Roi
5. A plus forte raison, si le sujet était le gardien du trésor du Roi
6. A plus forte raison si le gardien a trahi et a remis le trésor à l’ennemi du Roi
7. Et que dire quand on pense que ce trésor renforce la position de l’ennemi du Roi

Le Roi tout au long de l’année nous comble de Ses bienfaits. Il nous a remis les clés du Trésor. Tout ce qui existe sur Terre est à notre service pour faire la volonté du Roi.

Il nous donne la santé, l’intelligence, l’argent … pour qu’on accomplisse Sa volonté.

Il attend de nous que nous respections nos valeurs millénaires, celle de la Torah.

Il veut que l’on soit parfait avec son prochain. Il veut qu’on lui fasse de la place parmi nous. En respectant Ses commandements dans nos foyers, Il réside avec nous.

Il nous a donné tous les outils, tous les moyens pour réaliser l’objectif. Et pourtant, on s’enfuit, et souvent avec le trésor.

On fait de l’abus de biens du Roi. Pour Quoi utilise-t-on tout ce qu’Il nous donne ?

Souvent le plaisir de l’instant prime…

Comme le dit le Rambam dans les Lois de Techouva, le Roi nous a donné le libre arbitre. Il veut que l’on fasse ce que nous voulons.

Mais il nous donne des conseils. Dans la Paracha de la semaine, Il nous dit « Et tu choisiras la vie » (Devarim 30, 19).

Il nous conseille de choisir la vie, de choisir la Torah. Il n’y a pas à fuir. La Torah « n’est pas dans le Ciel » (paracha de la semaine, Devarim 30,12). Elle est à la portée de Tous. Elle n’est pas réservée aux élites. Tout à chacun peut retrouver les valeurs de nos pères… il suffit de le vouloir.

Je dois me poser, rompre les vaines courses infernales et me demander quel est mon but sur cette terre ?

Il faut arrêter de Le fuir, il faut être « attaché à Lui » (Paracha de la semaine Devarim 30,20).

Que D. nous sauve et nous protège nous, nos proches et tout notre peuple. Que l'année 5769 n’apporte que des joies et des bonheurs ! Que tous les soucis disparaissent !
Et que cette année nous vivions ensemble, grâce aux efforts de tous grâce à nos progrès, la venue du Machia'h. Amen

Chabbat Chalom

CHANA TOVA
KETIVA VA’HATIMA TOVA

Stéphane Haim COHEN

D’après Leqa’h Tov / Yamim Noraim I

[à partir de là, le texte est quasiment identique à celui, que j’avais envoyé l’année dernière.]

ROCH HACHANA

Comment préparer et vivre l'événement ?
Lundi soir nous commencerons, avec l'aide de D. l'année 5769. Nous fêterons Roch Hachana, le début de l'année juive.
Mais, ce n'est pas une fête comme les autres. A Roch Hachana, D. juge le monde entier. Le peuple juif n'échappe pas à la règle, et est aussi jugé.

Imaginons qu’un homme est convoqué au tribunal, devant un juge de chair et de sang, et qu’il ne se rende pas à sa convocation. Que se passera-t-il ?
La condamnation par défaut est inévitable.

Pour Roch Hachana, c’est en partie la même chose. Notre Créateur nous juge, mais nous ouvre les portes du repentir. Il nous dit « revenez, revenez ». Il veut nous accueillir. Mais, si nous oublions la convocation, que se passera-t-il ?

Et la convocation, ce n’est pas seulement aller prier, c’est aussi et surtout dresser un bilan personnel, et chercher les points à améliorer envers son prochain et envers son Créateur.

Il nous ouvre les portes IL FAUT EN PROFITER.

Car, dès que l'on tente d'imaginer la profondeur et la perfection du jugement divin, l'on tremble de peur.

Que faut-il donc faire pour influencer et faire pencher le jugement du bon côté ?
Le message de Roch Hachana (et plus généralement des 10 jours de pénitence, i.e. jusqu'à Kipour) est de proclamer la Royauté Divine. "D. est Roi, D. a régné, D. règnera pour l'éternité".

Ainsi, nous devons considérer D. comme notre Roi, et nous devons accepter Sa volonté.

Et, quand, nous Le considérons comme notre Roi, Il agit avec nous comme un Roi, et non plus comme un juge… Il a la faculté de nous gracier, même si notre dossier est chargé.

Mais que veut dire accepter la Royauté Divine ?
C'est accepter que le monde est dirigé par D., et qu'à la fin des temps toutes les créatures sauront que "D. règnera pour l'éternité".
C'est accepter que même si nous connaissons des moments difficiles rien n'échappe au divin. Le monde n'a pas été laissé en pâture aux hommes.

C'est une des significations du Chofar.
Roch Hachana est qualifié de YOM TEROUA, dans la Torah. C'est le jour où l'on sonne la Teroua, un son saccadé calqué sur des pleurs (Le teroua de la Torah est traduit dans les faits par le son Chevarim ou le son Teroua).

Mais chaque Teroua est encadrée par une TEKIA, un son long, symbolisant la joie.
Chaque séquence de sonnerie est ainsi construite sur le modèle TEKIA - TEROUA (=Chevarim et/ou Teroua) - TEKIA
La première TEKIA, c'est notre glorieux passé, avec Avraham qui s'est soumis au Roi des rois en acceptant de Lui offrir son fils Isaac. D. est intervenu pour qu'un bélier soit sacrifié à la place d'Isaac (cela s'est passé le jour de Roch Hachana).
Puis, ce sont les pleurs de la TEROUA. C'est le présent, qui n'est pas toujours facile, mais où malgré tout, l'on crie que le monde est dirigé par D.
Enfin, c'est la TEKIA finale, le son de joie qui annoncera la venue du Machia'h, et le dévoilement de la Royauté Divine à tout jamais.
Pendant les sonneries du Chofar, nous devons donc bien avoir à l'esprit que D. règne, a régné, et règnera pour l'éternité.

Dans les faits comment proclamer que D. est notre Roi ?
Il suffit, au moins pendant les deux jours de Roch Hachana, (et essayer de tenir toute l'année) d'avoir un comportement exemplaire vis-à-vis des hommes et vis à vis de D.
Il faut bannir la colère et la médisance, il faut mettre en application le verset "Tu aimeras ton prochain comme toi-même."
En ce qui concerne, notre créateur, l'essentiel du travail réside dans la prière, et dans la concentration qu'on y met. De plus, ce n'est pas parce que l'on ne sait pas lire en hébreu, que l'on est dispensé de s'adresser à notre D. Et, cela concerne aussi bien les hommes que les femmes. Car si on ne demande rien, comment pourra-t-on recevoir ?
A Roch Hachana, l'on pourrait être tenté de se dire "Ne triche pas, pourquoi être différent de toute l'année, pourquoi faire l'élève modèle ?". Et bien non, c'est en étant différent de toute l'année que nous montrons que nous acceptons notre Roi.

NOUS DEVONS ETRE EXEMPLAIRES SUR TOUS LES PLANS !
Enfin quelques derniers conseils que nos maîtres nous rapportent :
• Celui qui arrive à dominer ses mauvais traits de caractères, ses mauvaises habitudes,... (colère, orgueil, ...........) alors D. lui efface un éventuel mauvais jugement.
• Celui qui juge son prochain avec des a priori positifs, du bon coté, alors D. le juge du bon coté.
• Tout celui qui a pitié de son prochain, alors D. a pitié de lui.
• La Tsedaqa nous sauve des mauvais décrets. Ainsi, en Israel la situation économique est dramatique pour une trop grande partie de la population.
En particulier, on a la possibilité de faire 2 mitswot à la fois, aider les pauvres et ceux qui consacrent leur vie à la Torah. Si vous ne savez pas où envoyer vos dons pour ces actions, je me ferai un plaisir de vous donner des coordonnées par mail.

Que D. nous aide, nous sauve et nous protège nous, nos proches et tout notre peuple. Que l'année 5769 n’apporte que des joies et des bonheurs ! Que tous les soucis disparaissent !
Et que cette année nous vivions ensemble, grâce aux efforts de tous grâce à nos progrès, la venue du Machia'h. Amen

Chabbat Chalom

KETIVA VA’HATIMA TOVA

Stéphane Haim COHEN

D’après Leqa’h Tov / Yamim Noraim 1 / Yeme Selihot et des cours auxquels j'ai assisté.