- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

PIN’HAS 5769

« Et le premier mois, le 14è jour du mois, c’est Pessa’h pour D. » (BAMIDBAR 28,16).

Au début de la paracha, la Torah nous décrit Pin’has, l’homme zélé, qui a tué d’une même lance Zimri, prince de la tribu de Chim’on et Kozbi fille de Tsour (Prince de Midiane). Tsour était le roi le plus important de Midiane (Rachi) et n’a pas hésité à prostituer sa fille, et à l’envoyer séduire les Bné Israel. Les Bné Israel ont ainsi fauté, et une terrible épidémie a frappé le peuple. L’épidémie s’est arrêtée lorsque Pin’has a tué Zimri et Kozbi, « Parce qu’il [Pin’has] a vengé son D. ».
La paracha nous rapporte ensuite un nouveau compte des Bné Israel.
La fin de cette section hebdomadaire est consacrée aux fêtes de notre calendrier, et en particulier aux offrandes/sacrifices qu’on apportait au Temple (verset en entête).

BALAQ 5769

"Car il n’y a pas de divination chez Yaaqov, ni de magie chez Israel…"
(BAMIDBAR 23,23)

BALAQ, c'est le nom du roi de Moav qui avait décidé de s'en prendre aux Bné Israel, dans le désert. Cependant, il avait remarqué que la manière forte ne fonctionne pas, puisque les Bné Israel gagnaient leurs guerres de manière surnaturelle.
Balaq décide donc de demander de l'aide à Bilaam, qui est un prophète des nations, et qui va être chargé de maudire les Bné Israel.
Mais Bilaam échouera dans sa mission : il ne parviendra pas à maudire les Bné Israel, au contraire, il les bénira. C’est d’ailleurs Bilaam qui prononce le verset en entête.

‘HOUQAT 5769

"[Moshé dit aux Bné Israel] Ecoutez donc, rebelles ! Est-ce que de ce rocher nous ferons sortir pour vous de l’eau ? Moshé éleva sa main et frappa le rocher avec son bâton deux fois. Des eaux abondantes sortirent…D. dit à Moshé et à Aaron, parce que vous n’avez pas cru en Moi pour Me sanctifier aux yeux des bné Israel… vous n’amènerez pas cette communauté vers le pays…"
(BAMIDBAR 20,10-12)

‘Houqat nous présente la vache rousse. Le principe est clairement énoncé. Si quelqu’un s’est impurifié au contact d’un mort, il devra se purifier le troisième et le septième jour (après le contact avec le mort), par une eau qui contient des cendres de la vache rousse qui a été sacrifiée.

QORA’H 5769

La Paracha de la semaine expose la révolte de Qora'h et de ses acolytes. Qora'h revendique le poste de Cohen Gadol (Grand Prêtre). Il reproche à Moshé d'avoir injustement nommé Aaron, son frère, comme Cohen Gadol.
Ils se révoltent donc contre l'autorité de Moshé et par voie de conséquence contre D.
Ces révoltés finiront engloutis par la terre.

CHELA'H LE'HA 5769

" Envoie pour toi des hommes et ils visiteront la terre de Canaan… ."
(BEMIDBAR 13, 2)

La Paracha CHELA'H LE'HA présente le tristement célèbre épisode des explorateurs. Les Bné Israel ont demandé de visiter la Terre d'Israel avant d'y entrer. Moché nomme donc les plus éminentes personnalités (un représentant par tribu). Il bénit Yehochoua. Les explorateurs partent en Israel et reviennent avec de terribles nouvelles.

"La terre y dévore ses habitants. Les autochtones sont invincibles … ". Le peuple est désespéré et pleure quand il écoute le discours des 10 explorateurs qui font de la médisance sur la terre d'Israel (Sur les 12 explorateurs, seuls Yehochoua et Caleb n'ont pas fauté).
La conséquence pour les Bné Israel sera terrible : il faudra errer 40 ans dans le désert avant d'entrer en Israel. D'autre part tous ceux qui étaient âgés de plus de 20 ans au moment de cet épisode n'auront pas le droit d'entrer en Israel.

BEAALOTE’HA 5769

" Le petit et le gros bétail seraient égorgés pour eux, cela leur suffirait-il ? Si tous les poissons de la terre étaient assemblés pour eux cela leur suffirait-il ? "
(Bamidbar 11,22).

Pendant plusieurs semaines, nous ne lirons pas la même paracha en Israel et dans le reste du monde (car Chavouot ne dure qu’un jour en Israel au lieu de 2 en dehors d’Israel). En Israel, il y a donc une paracha d’avance. Ou bien en ‘houl, il y a une paracha de retard…
Si vous recevez la paracha qui ne vous est pas destinée, rendez-vous sur le site www.limud.net et inscrivez à la bonne liste (email paracha ou email paracha israel).

La paracha de la semaine commence par la présentation de la mitswa confiée à Aaron : l’allumage de la Menora, le chandelier à sept branches.
Puis, la paracha expose les lois de Pessa’h Cheni (le rattrapage de pessa’h), certains déplacements des Bné Israel dans le désert orchestrés par les colonnes de nuées le jour, et de feu la nuit.
Ensuite, nous assistons à une révolte d’une partie du peuple, qui demande de la viande à manger.
D. envoie des cailles et certains parmi le Bné Israel vont se gaver de cailles….
Enfin, la fin de la paracha présente l’épisode où Myriam a dit du Lachone Hara devant Aaron au sujet de leur frère Moshé.

NASSO 5769

" Et s’il passe sur lui un souffle de jalousie, et qu’il ait averti sa femme…"
(Bamidbar 5,14).

La paracha Nasso présente de nombreux sujets :
- Le compte des Léviim
- Le traitement des personnes impures (Zav ou tsaraat)
- Ce que l’on doit faire si quelqu’un a commis un détournement en profitant d’un objet consacré au service divin
- La femme sota qui est soupçonnée car elle s’est isolée avec un autre homme que son mari
- Le nazir, celui qui fait un certain vœu pour se rapprocher de son Créateur
- La bénédiction de Cohanim
- L’inauguration du Michkan (Temple du désert), et les princes des tribus qui apportent pendant 12 jours 12 offrandes identiques.

CHAVOUOT 5769

"Rabbi Yeochoua ben Levi dit :
Lorsque que Moshé est monté dans les cieux pour recevoir la Torah, les anges ont dit devant D. : Maître du monde que fait cet humain parmi nous ? D. a répondu il est venu recevoir la Torah.
Les anges continuent : un trésor précieux comme la Torah, Tu la donnes à des être de chair et de sang !
D. dit à Moshé : répond leur !."
Guemara Chabbat, Page 88b

BAMIDBAR 5769

" D. parla à Moshé dans le désert du Sinaï…"
(Bamidbar 1,1).

Nous commençons cette semaine le 4è livre de la Torah, Bamidbar (=littéralement « dans le désert »).
La paracha est essentiellement consacrée au comptage des Bné Israel, puis aux missions attribuées à la tribu des Léviim.

La Torah commence ici par dire D. parle à Moshé dans le désert du Sinaï. La Torah qui est économe en mots, vient donc apparemment nous apporter une information géographique. Mais, n’y a-t-il pas un autre message plus profond que cet aspect qui peut sembler anecdotique ?

BEHAR 5769


"D. a parlé à Moshé sur le Mont Sinaï en disant … la terre respectera le chabbat [un an]…"
(VAYIQRA 25, 1-2)

Cette semaine, nous lirons deux parachiot : Behar et Be’houqotay.

La paracha Behar commence par présenter les lois de la Chemita (l'année chabbatique de la terre, on ne doit pas travailler la terre pendant un an), et celles du Yovel (=Jubilé).
Puis, la Torah continue avec de nombreuses lois "sociales", qui assainissent le comportement de l'homme avec son prochain.

Le verset en entête parle de la chemita : le repos forcé de la terre, la 7è année. Mais, pendant la chemita, il y a une autre loi qui s’applique : la chemita de l’argent. La 7è année, comme on le trouve dans Devarim 15,2, les prêts sont annulés. On n’a plus à rembourser ses dettes à son prochain.