- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

Vayichla’h 5771

« Yaaqov eut très peur… »
Berechit (32,8)

Au début de la Paracha Vayichla’h, Yaaqov se prépare à retrouver son frère Esaw. Rappelons la façon dont ils s’étaient séparés dans la paracha Toledot : Esaw voulait tuer son frère Yaaqov suite à l’épisode de la bénédiction d’Isaac.
Yaaqov se prépare triplement à cette rencontre périlleuse :
- Il se prépare à l’affrontement armé, en séparant sa famille en 2 camps. Si l’un des deux devaient être frappés, l’autre serait sauvé.
- Il prie D. de l’aider en disant, en autre, « Sauve-moi de la main de mon frère de la main d’Esaw ».
- Il prépare des cadeaux pour amadouer son frère (il veut négocier !).

La guemara Bera’hot 4a rapporte 2 versets des Psaumes, qui sont apparemment contradictoires.
Le Roi David, auteur des psaumes dit à D. :« Garde mon âme car je suis bon [‘hassid] » (Psaume 86,2)
Mais il dit aussi : « puissé-je voir les bontés de D., dans la terre des vivants [le monde futur] »
Du fait que l’on trouve des points anormaux sur le début du verset [loulé], nos maîtres expliquent que le Roi David a peur de perdre son monde futur.

Alors, il faudrait savoir, David se considère-t-il comme un ‘Hassid, ou bien comme quelqu’un de tangent qui a peur pou son monde futur ?

En fait la guemara nous dit que le Roi David sait que D. récompense dans le monde futur, mais il a peur d’avoir fauté… et perdu son salaire.

Rabbi Yaaqov Bar Idi, fait le parallèle avec Yaaqov.

Dans la paracha de la semaine dernière, nous avons lu : « [D. dit à Yaaqov] …Je serai avec toi, et je te protégerai partout où tu iras… » (Berechit 28,15).
Cette semaine on lit « Yaaqov eut très peur » (Berechit 32,8).

Alors pourquoi Yaaqov a peur, s’il a eu la promesse de D. ? …

Tout simplement car il a peur de la faute, il a peur d’avoir perdu la protection divine par sa faute.

Voilà donc l’explication de la Guemara, on compare la question sur le Roi David à celle sur Yaaqov. Même les Grands ont peur d’avoir fauté.

Il est à noter que la crainte de Yaaqov concerne (aussi) son avenir physique, dans ce monde ci. En revanche, le Roi David, a peur pour son monde futur.
Il nous rappelle que les récompenses sont obtenues uniquement dans le monde futur… c’est cohérent avec la phrase de nos maître : « dans ce monde ci il n’y a pas de récompense aux commandements que l’on accomplit ».

Chabbat Chalom
Stéphane Haim COHEN, www.limud.net
D’après Guemara Bera’hot 4a, Editions Sotenschtein.