- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

TEROUMA 5771

«Et tu feras l’autel en bois de Chitim, 5 coudées de longueur et 5 coudées de largeur, carré sera l’autel, et 3 coudées sa hauteur.»
Chemot (27,1).

La paracha de la semaine est consacrée à l’explication de la construction du Michkan (= Temple démontable utilisé dans le désert) et à celle des ustensiles qui y étaient utilisés (l’Arche, la Ménora, la Table …). La paracha commence par exposer le financement de cette construction.

Dans le Michkan, il y avait un endroit central : l’autel, sur lequel on apportait les offrandes.

Dans les 2 Temples qui ont été construits, et malheureusement détruits, on retrouve la même organisation qu’avec le Michkan dans le désert.
Même si la dimension n’est pas la même, on retrouve le même type d’ustensiles. De même, il y avait 2 autels dans le Temple.
Au Temple avait un grand autel de pierre, se trouvant dans la Azara, et plus à l’ouest, dans le Hé’hal (donc plus près du Saint des Saints) on avait l’autel en or (plus petit). Dans la suite de cette explication, nous appellerons l’autel, celui qui était en pierre dans le Temple (le grand).

La guemara Zeva’him, comme son nom l’indique, traite des offrandes animales que l’on apportait au Beit Hamiqdach (le Temple). C’est d’ailleurs cette guemara qui est étudiée actuellement dans le cycle du Daf Hayomi (une page recto-verso par jour).

La Guemara Zeva’him nous apprend que les autels, dans les 2 Temples n’avaient pas la même dimension. D’ailleurs, à la page 62a de Zeva’him, on rapporte un enseignement à propos des caractéristiques de l’autel :

L’existence des « cornes », la pente pour y accéder, le Yesod (sa base), et la nécessité d’être carré, sont des éléments essentiels de l’Autel. Si ces critères ne sont pas mis en oeuvre alors l’autel n’est pas valide.
En revanche, sa longueur, sa largeur, sa hauteur sont variables et ne sont pas des éléments invalidants.

Rabbi Mani apporte une précision quant à ses dimensions : il faut au minimum que l’autel soit aussi grand que celui de Moshé, dans le Michkan.
La guemara demande, et quelles étaient les dimensions de l’autel de Moshé ?

Rav Yossef répond : « une coudée »

La guemara nous rapporte alors que les étudiants se sont alors moqués de Rav Yossef. : La Torah dit clairement que l’autel faisait 5x5 (voir verset en entête) et qu’il était carré.

Abayé intervient et dit : peut être que rav Yossef parlait de la dimension du brasier au centre de l’autel ?

Rav Yossef continue : « Monsieur (Abayé) qui est un grand homme a compris ce que je voulais dire ».

Ainsi, si on prend un carré de 5x5, et que l’on enlève sur chaque dimension 2 coudées (une pour les cornes et leur alignement, l’autre pour que les cohanim puissent marcher, alors on obtient un carré de 1x1… voila ce que voulait dire Rav Yossef.

Chabbat Chalom
Stéphane Haim COHEN, www.limud.net
D’après Guemara Sanhédrine 62a, editions Sotenschtein