- Paramètres:
Page
Normal
Plain layout without fancy styles
Font
Normal
Large fonts
Very large fonts
Colour
Normal
Restful colour scheme
Light text on a dark background
לימוד תורה
Skip to top of page

BEHOUQOTAI 5771

" Si vous marchez dans Mes décrets,… Je donnerai vos pluies en leur temps, la terre donnera sa récolte et l’arbre du champ donnera son fruit."
(VAYIQRA 26, 3 et 4).

"J’apporterai contre vous l’épée vengeuse de la vengeance de l’alliance, vous serez rassemblés dans vos villes et J’enverrai la peste … Quand je briserai pour vous le bâton de pain, 10 femmes feront cuire votre pain dans un même four …"
(VAYIQRA 26, 25-26)

Cette semaine nous lisons la paracha Be'houqotai, qui commence par les versets en entête.

La paracha nous dit si vous marchez dans mes décrets, alors vous aurez ….[une liste] de bénédictions, et si les Bné Israel ne respectent pas la volonté de D., la paracha présente aussi des malédictions, parmi lesquels les 2 versets cités aussi en entête.

Le 2è chapitre de la guemara Chabbat est le célèbre « Bamé Madliqin » que l’on lit le vendredi soir à la synagogue. Une des dernières michna du chapitre nous explique des causes de mortalités prématurées pour les femmes. La guemara en profite pour présenter des listes de punitions avec leur cause.

A la page 33a de la guemara Chabbat (donc au recto de la 33b qui rapporte l’histoire de Rabbi Chim’on Bar Yo’hay dont on fêtera la Hiloula samedi soir) nos maîtres affirment :
Par la faute de la justice qui traîne sans cause,
par la faute du déni de justice (fixer une sentence injuste de façon délibérée, donc fausser la justice,
par la faute d’avoir rendu un jugement non-conforme à cause de la précipitation (justice expéditive),
par le mépris de l’étude de la Torah (Bitoul Torah)
alors le glaive (la guerre), les pillages, la peste et la famine, sévissent.

D’où le sait-on ? des versets en entête. La Torah parle de « l’épée vengeuse de la vengeance de l’alliance ». Et l’alliance c’est la Torah.
De même la Torah nous dit que le pain manquera (entête Vayiqra 25,26)…

Et la guemara de préciser que ces malheurs viennent parce « ils ont rejeté Mes lois » (Vayiqra 26,43). C’est le lien avec la justice mal rendue.

En résumé si la justice n’est pas juste (et que c’est fait de façon intentionnelle) si la Torah est méprisée … alors la guerre, la peste et la famine sévissent.

La paracha de la semaine est donc très claire. Si on écoute la Torah on est récompensé, si on trahit le message divin on est puni.

Le Rambam dans l’introduction au Pereq ‘Heleq nous explique bien les limites de cette vision du monde.

Qu’est-il préférable un enfant qui obéit par peur de la punition ou un enfant qui se comporte bien de façon naturelle, parce qu’il sait où se trouve le bien ?

Qu’est-il préférable un enfant qui obéit pour obtenir une récompense ou un enfant qui se comporte bien de façon naturelle, parce qu’il sait où se trouve le bien ?

Les réponses sont évidentes. L’enfant qui agit bien seul, sans contrainte, et sans espoir de recevoir une récompense est l’enfant idéal…

Pour l’homme c’est la même chose… certains tentent d’accomplir la parole divine pour ne pas être punis. D’autres accomplissent les commandements de la Torah pour être récompensés….
Mais ce n’est pas comme cela que l’on doit se comporter. L’homme dans sa relation avec son semblable et dans sa relation avec son Créateur, doit tendre vers l’objectif ultime : devenir adulte. Il doit s’éduquer pour avancer dans le droit chemin uniquement parce que c’est le chemin de La Vérité.

CHABBAT CHALOM

Stéphane Haim COHEN

www.limud.net

CHABBAT CHALOM

Stéphane Haim COHEN
D'après Guemara Chabbat 33a, Editions Sotenschtein.